Ouest Américain
yellowstone

Visiter le parc de Yellowstone

Un site naturel unique, extraordinaire et plein de charme : le parc national de Yellowstone n’a pas encore livré tous ses secrets…

Étendu sur près de 9 000 km2 à une altitude moyenne de 2’400 m, le parc national de Yellowstone s’étend au nord-ouest du Wyoming tout en reliant aussi l’Idaho et le Montana, les états voisins. Il est adossé aux Montagnes Rocheuses et son plus haut plateau s’élève à 3’122 m d’altitude, sur le Mont Washburn. C’est le premier parc national naturel créé aux Etats-Unis, en 1872. Le site même est absolument unique, car il se trouve sur un haut plateau, perché sur un supervolcan. De là provient une intense activité géothermique qui est visible dans plusieurs points du parc : les geysers (environ 300), les fumeroles ou les sources chaudes pour n’en citer que quelques uns. Si la dernière éruption volcanique date de 642’000 ans, l’activité sismique reste très importante et surveillée. Au fait : pourquoi Yellowstone ? En réalité, le nom du parc fait allusion à la couleur vive et jaune des pierres qui se trouvent dans le Grand Canyon, creusé par la Yellowstone River.

La faune, la flore et la géologie du parc national Yellowstone sont fascinants et diversifiés ; la nature a pris tous ses droits sur ce site extraordinaire.

Bien que les traces d’occupation existent depuis environ 10’000 ans, le parc national Yellowstone constitue à lui seul le plus grand écosystème et étendue vierge continue aux Etats-Unis (hormis l’Alaska). D’autres réserves naturelles sont rattachées au parc national Yellowstone, comme le Parc National de Grand Teton. Dans le parc, toutes les espèces animales présentes avant l’arrivée des Européens sur le continent y vivent encore, le loup ayant été réintroduit également. Comme plus de 80% de la surface du parc est recouverte de forêt, on recense plusieurs centaines d’espèces de plantes et près de 190 sortes de lichens. Parmi les 311 espèces d’oiseaux, les 18 sortes de poissons, les 50 mammifères et 6 reptiles, on trouve également 2 espèces d’ours ainsi que plusieurs espèces d’animaux menacées d’extinction, comme le lynx ou le grizzli. Mais le parc est également un véritable sanctuaire pour les bisons, dont les origines remontent à la Préhistoire.

Venir au parc national Yellowstone, s’imprégner de sa majestueuse nature et découvrir sans cesse de nouveaux horizons (1 fois, 2 fois, 10 fois…!)

Pour visiter le parc, la saison idéale est assurément le printemps. En effet, les hivers sont fort rigoureux. Même l’été, les nuits sont très fraîches en raison de l’altitude et il convient de bien s’équiper avant de se rendre au parc. Il est possible d’y camper ou bien de séjourner dans un des lodges ou cabines à l’intérieur du parc. Plusieurs points d’entrée permettent d’accéder facilement en voiture, ainsi qu’en avion à Bozeman, dans le Montana, en vol direct depuis San Francisco. Voici quelques-uns des principaux lieux incontournables du parc : Le Canyon Village, avec les impressionnantes chutes d’eau, et le canyon creusé par la Yellowstone River. Dans les régions du sud-ouest on recense les sites les plus actifs du point de vue géothermique (Upper, Midway et Lower Geyser Basin). A Madison, vous pourrez observer à loisir les animaux. A Mammoth Hot Springs on peut admirer des terrasses calcaires absolument uniques ; enfin, pour admirer des sources chaudes  et geysers aux couleurs uniques, un tour à Norris s’avèrera incontournable.

 

 

Tagged with:

About author

Luc

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *