Ouest Américain
route66

Route 66, le mythe de la mother road

La Route 66, également appelée « The Mother Road », s’étend sur 3940 kilomètres, traverse 8 états (l’Illinois, le Missouri, le Kansas, l’Oklahoma, le Texas, le Nouveau Mexique, l’Arizona et la Californie) et 4 fuseaux horaires. Elle compte aujourd’hui parmi les richesses incontournables du patrimoine américain.

La naissance d’une route légendaire

Imaginée dans les années 1920 par les hommes d’affaires Cyrus Avery et John Woodruff, et achevée en 1937, la Route 66 (alors nommée « United States Highway ») avait pour objectif de redynamiser l’économie du pays, en reliant Chicago à Los Angeles. Cette autoroute géante, qui fut le premier sentier goudronné à traverser le pays sur plusieurs états, devait permettre de faciliter le commerce entre les grandes villes de l’ouest, et rendre les petites communes et villages de l’Amérique profonde beaucoup plus accessibles et dynamiques. Rapidement, elle permit à de nombreux entrepreneurs audacieux de faire fortune. Dans les années 1960 pourtant, la construction massive d’autoroutes dans tous les Etats-Unis entraîna une baisse de la fréquentation de la Route 66. A la fin des années 1980, les Américains ne l’empruntaient presque plus et elle s’était beaucoup détériorée. Le soutien de nombreuses associations, attachées à ce symbole américain fort, permit de réhabiliter ce véritable « monument ».

Parcourir la Route 66 aujourd’hui

A présent, les attraits de la Route 66 sont davantage touristiques qu’économiques. On ne l’emprunte plus pour se rendre rapidement d’un point à un autre (ni pour le travail comme autrefois), mais plutôt pour prendre le temps de faire une balade magnifique et atypique. Son intérêt historique et culturel justifie que l’on s’y attarde, même si elle est aujourd’hui difficilement praticable sur de nombreuses portions. Par endroit, la nature a repris ses droits et elle est recouverte d’herbes folles. Dans certaines zones, les nids de poule rendent sa traversée bien difficile. Mais par bien des aspects, elle mérite tout l’intérêt qu’on lui accorde. Les commerces abandonnés, les villes fantômes qu’elle traverse, les vieux motels en bordure… font partie du folklore lorsqu’on suit la Route 66. « The Mother Road » plonge le voyageur dans l’Amérique profonde à une époque révolue. Entre aventure et voyage dans le temps, elle offre des moments hors du commun. Ce n’est pas un hasard si durant des décennies, elle a inspiré la littérature et le cinéma.

Il faudrait en moyenne douze jours pour parcourir la totalité de la Route 66. Mais finalement, la durée et la longueur du trajet dépend du choix et des envies de chacun. Dans certaines régions, elle n’est pas facile à trouver. Mais les personnes qui ont le bonheur de la découvrir ne sont généralement pas déçues du voyage. La beauté des grands espaces, le patrimoine historique, l’accueil des locaux et le charme qui s’en dégage suffisent à combler les curieux de passage.

About author

Luc

2 Comments

  1. transsexuelle 16 mai 2014 at 18 h 05 min

    Je vais te dire que ce n’est guère faux !!

  2. uniforme coquin 24 mai 2014 at 1 h 07 min

    Puis-je vous reprendre quelques lignes pour mon site
    internet personnel ?

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *