Ouest Américain
ron-arad-bibliotheque1

Quand partir dans l’ouest américain ?

Quand partir dans l’ouest américain ?

L’ouest des États-Unis se situe à l’ouest du 100ème méridien, couvrant les Grandes Plaines, les montagnes des Rocheuses et de Sierra Nevada, les zones désertiques, et la côte pacifique. Si le climat est plutôt tempéré, des nuances très sensibles balaient cet espace en fonction de la latitude, de la longitude, et de l’altitude.

La période hivernale

De décembre à mars, le climat hivernal est très rigoureux dans la région des Grandes Plaines. Les états du Dakota du Sud, du Dakota du Nord, et du Nebraska, sont traversés par un courant polaire, qui explique les températures glaciales (largement inférieures à 0°C) créant des pluies verglaçantes et du blizzard. Les précipitations sont faibles. Ailleurs, l’hiver est plutôt doux, et légèrement pluvieux. Ces caractéristiques sont amplifiées pour les parcs nationaux de Yellowstone (2400 mètres), et de Yosemite (1220 mètres), à cause de l’altitude. Enfin, la côte pacifique est baignée par un climat méditerranéen. L’hiver y est donc doux mais pluvieux.

 La période printanière

Entre avril et juin, les précipitations cessent pour des villes comme Los Angeles, San Francisco (Californie), El Paso (Texas), ou Las Vegas (Nevada). La Sierra Nevada et les Montagnes Rocheuses bloquent les courants océaniques ce qui génèrent des températures déjà élevée : 31,2°C de moyenne pour Phoenix dès juin. Le printemps dans les Grandes Plaines est marqué par de rares précipitations. Notez que l’amplitude thermique, due à la continentalité, entre l’hiver, et l’été approchant, est très important. Ces changements rapides provoquent de puissantes tornades, qui naissent essentiellement au printemps, et en été.

La période estivale

Les états des Grandes Plaines connaissent un été chaud et orageux, et l’effet de foehn, vent chaud et sec, y est très présent. Si, en altitude, les étés sont plutôt frais (entre 15°C et 20°C dans les parcs nationaux de Yosemite et de Yellowstone), les régions sèches subissent des chaleurs étouffantes comme dans la Vallée de la Mort (moins de 60 mm d’eau par an). Soumis au climat méditerranéen, la côte pacifique a une moindre amplitude thermique. Notez que le courant pacifique longeant les côtes est plus froid que le Gulf Stream atlantique, ce qui tempère la période estivale, et engendre localement l’apparition de brouillards. La côte pacifique nord-ouest (Washington, Oregon) se définit par un climat océanique avec des étés plus frais, et faiblement pluvieux.

 La période automnale

Les températures baissent à partir du mois de septembre, avec cependant des nuances. Ainsi, dans le nord-ouest, une ville comme Seattle possède une température relativement stable, même si le climat se dégrade à partir du mois d’octobre, sous l’influence des précipitations saisonnières. En Californie, la ville de Los Angeles connaît un climat idéal, doux et sec, avec des températures qui avoisinent les 15°C en moyenne. L’amplitude thermique se fait sentir dès le mois d’octobre pour les autres territoires, avec des températures en forte baisse, à cause de l’altitude, par exemple pour Salt Lake City, dans l’Utah, ou El Paso, dans le Texas. Avec un climat subtropical sec, Las Vegas conserve un automne plus qu’agréable. Au niveau des Grandes Plaines, l’automne rafraichit rapidement l’atmosphère, annonçant les hivers rudes.

About author

Luc

1 Comment

  1. Alain 26 mai 2014 at 13 h 06 min

    Très générique, on apprend pas grand chose… possible de détailler par état les température min, max et moyenne par mois… Sans cela on apprend pas grand chose…

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *