Ouest Américain
utah

L’Utah, sur les traces des cowboys et des dinosaures

L’Utah est l’un des Etats les moins peuplés des Etats-Unis avec moins de 3 millions d’habitants. Ses arches dignes des plus grands films de western, ses parcs naturels grandioses, ses montagnes enneigées et ses pistes de ski en font une destination authentique et nature. Portrait.

Plutôt ski, dinosaures ou golf ?

On retrouve pas moins de 14 stations de ski rien que dans l’Utah. La plupart sont très proches de l’aéroport international. Beaucoup de personnes sont unanimes sur le fait de dire que la meilleure partie de la chaîne des Rocheuses est située dans l’Utah. En effet, durant la saison hivernale la neige y est décrite comme extraordinaire pour skier. Cela est dû à un très faible taux d’humidité généré par la présence du Grand Lac Salé en contrebas.

La ville de Salt Lake City reste célèbre dans l’Histoire récente pour avoir accueilli les Jeux olympiques d’hiver en 2002. On pourra ainsi visiter le musée des JO retraçant le parcours des grands champions qui ont marqué l’événement planétaire à jamais ou encore le fameux Musée d’histoire naturelle de l’Utah où vous apprendrez tout sur les diplodocus, tyrannosaures et tous leurs amis dinosaures.

En plus de ses stations de ski, l’Utah est également réputé pour ses parcours de golf. Le Red Rock Golf Trail situé à Saint-George attire ainsi des milliers d’amateurs de la petite balle blanche.

Les arches de l’Utah, un paysage unique au monde

Les paysages de l’Utah sont divers mais tous saisissants. Vous pourrez ainsi vous laisser charmer par la grandeur de ses lacs ou bien passer en voiture au travers d’un désert aride.

L’Etat du centre-ouest du pays comprend en tout 5 parcs nationaux. Créé en 1971, le parc national des Arches est sans doute le plus emblématique. Comme son nom l’indique, il héberge des arches formés dans la roche. Ses œuvres d’art naturelles attirent près d’un million de visiteurs chaque année.

Quelques espèces vivantes se côtoient au sein de ses 310 m2 de superficie comme des mouflons, des lézards épineux ou encore des grenouilles léopard. Les deux arches plus célèbres sont sans aucun doute Delicate Arch, une arche qui surplombe le parc en forme de croissant ou encore Balanced Rock, où l’impression que le rocher suspendu peut tomber à tout moment est permanente.

Des canyons gigantesques

Le parc national de Canyonlands est lui 4 fois plus grand que celui des Arches mais il est tout aussi aride. De nombreuses horsts et grabens, failles creusées par le passage d’une rivière aujourd’hui disparue, rendent ce parc singulier et plein de surprises.

Le parc national de Zion est réputé quant à lui pour ses immenses canyons. Ses près de 3 millions de visiteurs annuels ont la chance d’apercevoir des centaines d’espèces vivantes – oiseaux, mammifères, plantes – comme des coyotes, des lapins de Nuttall ou encore des faucons, entre autres.

Si vous avez encore un peu de temps, n’hésitez pas à venir vous ressourcer au parc national de Bryce Canyon ou encore à celui de Capitol Reef.

Des lacs grands comme un département

Les deux principaux lacs de l’Utah s’étendent à perte de vue. Le Grand Lac Salé mesure ainsi 4 400 km2 de superficie, mais cela peut varier en fonction du climat. Le lac Powell est quant à lui le plus célèbre. Le pont naturel de Rainbow Bridge est absolument extraordinaire. L’apercevoir se mérite puisqu’il faut traverser le lac pendant près de deux heures avant de l’atteindre. On peut également visiter le barrage de Glen Canyon Dam.

About author

Luc

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *