Ouest Américain
alcool

Acheter et consommer de l’alcool aux Etats-Unis

A pint please, I’m 21 !

L’alcool, voilà un sujet que l’on pourra qualifié de « sensible » aux Etats-Unis. Il est formellement interdit de consommer, d’acheter ou de servir de l’alcool lorsque l’on a moins de 21 ans, quelle que soit sa nationalité. Pour les autres, il faudra présenter une pièce d’identité, le passeport international étant généralement le seul document accepté pour les étrangers.

L’alcool aux Etats-Unis : abstinence totale avant 21 ans

Les Etats-Unis d’Amérique ont une histoire très particulière avec l’alcool. Entre 1919 et 1934, une période appelée « Prohibition », la fabrication et la vente d’alcool étaient interdites alors que la consommation était, elle, autorisée ! Un paradoxe qui a entraîné un immense commerce parallèle. Après 1934, le pays a conservé une législation stricte.

Il est donc interdit de consommer de l’alcool lorsque l’on a moins de 21 ans. Seules quelques exceptions sont autorisées dans un cadre privé pour des événements particuliers. Si vous voulez rentrer dans un bar où l’on sert de l’alcool après 21 h, vous devrez présenter votre « ID », c’est-à-dire une pièce d’identité aux normes, avant même d’avoir commandé quoi que ce soit auprès du barman. En général, votre carte d’identité française ne suffit pas : seuls votre passeport ou votre permis de conduire international sont valables.

Concernant l’achat de boissons alcoolisées, il faudra généralement vous rendre dans des magasins spécialisés parfois situés en périphérie des grandes villes pour les alcools forts. On emballera alors l’ensemble de vos bouteilles dans du papier Kraft, quel que soit l’alcool (bière, vin, tequila, etc.) pour cacher la nature de vos achats. En effet, il est préférable d’éviter de montrer que vous vous procurez de l’alcool aux Etats-Unis.

Notez également que si vous êtes plusieurs à venir en caisse, chacune des personnes du groupe devra prouver qu’il a plus de 21 ans, car il peut potentiellement consommer de l’alcool avec celui ou celle qui paye. Si vous avez un(e) ami(e), qui a moins de 21 ans, il faudra donc qu’il ou elle patiente à l’extérieur du magasin.

Quel que soit votre âge, et même si vous êtes retraité, certains bars ne vous serviront pas d’alcool si vous ne pouvez prouver votre jour de naissance. L’idéal est donc de transporter en permanence son passeport avec soi.

L’alcool et la conduite

L’âge légal minimum pour conduire une voiture est de 16 ans sur tout le territoire, ce qui contraste avec l’âge légal minimum pour consommer de l’alcool. L’alcool tue environ 10 000 personnes chaque année sur les routes aux Etats-Unis.

Le taux d’alcoolémie maximum autorisé au volant est de 0,1 g par litre de sang contre 0,5 g par litre de sang en France, autant dire presque rien. Si les policiers parviennent à cerner votre état d’ivresse, vous vous exposez à une suspension du permis de conduire pour une durée d’un an ou plus.

Vous pouvez également aller en prison dans certains Etats pour une durée d’un ou deux jours ou plus si récidive, alors soyez très vigilant.

Certains véhicules sont équipés d’un alcootest qui permet de déceler votre taux d’alcoolémie et ainsi autoriser le démarrage de la voiture – ou pas – en conséquence.

Notez enfin que le transport de bouteilles ou canettes d’alcool entamées, décapsulées ou ouvertes est proscrit par la loi américaine.

Un peu de vocabulaire utile

– Blood Alcohol Content (BAC) : taux d’alcoolémie présent dans le sang
– Identifify document (ID) : pièce d’identité
– Liquor ID Card : pièce d’identité permettant d’acheter de l’alcool aux Etats-Unis après obtention auprès des autorités concernées
– Driving Under the Influence (DUI) : littéralement « conducteur sous influence » (d’alcool, de drogue, etc.)

About author

Luc

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *